Le taf !

Comment réussir son préavis de démission ?

Ça y’est… tu as quitté ton CDI. Tu as pris cette décision et tu l’assume.

Enfin bref, tu es.. libérée !!!! Tu te demande maintenant comment passer ces 3 mois OKLM?

La réponse ci-dessous :

Quel est l’objectif après ce préavis ?

L’attitude au travail pendant ces quelques mois, dépend des objectifs qu’on a pour la suite, plusieurs possibilités selon les cas :

  • Changer de boite
  • Changer de job /domaine
  • Se lancer dans un projet (voyage, création d’entreprise, bébé…autres?)

Parce que selon l’objectif, l’attitude au travail sera complètement différente.

Exemple : si tu comptes changer de job complètement, et travailler dans un tout autre domaine, alors, ce que pensent tes managers à l’heure actuelle, tu t’en fou royalement!

Donc tu peux te permettre de faire des petites horaires, de rendre des livrables pourris, et de ne rien écouter en réunion… Ça ne changera rien pour la suite!

MAIS… On ne sait pas de quoi demain est fait, et il est possible (je ne te le souhaites pas) que tu ne revienne la queue entre les jambes, supplier ton ancien employeur de te reprendre parce que ça fait 3 semaines que tu manges des patates à l’eau tous les jours… Donc pour moi il est nécessaire que l’objectif global soit de partir en de bons termes avec son employeur

Comment partir en de bons termes avec son employeur ?

Quant tu es démissionnaire, tu as déjà la tête ailleurs, tu es plus dedans… Pour ceux qui sont dans la boite depuis longtemps et qui ont une conscience professionnelle, l’objectif sera de terminer tout le boulot qu’on a à faire et laisser un boulot « propre » à reprendre; et garder une « bonne image », pour se faire, il faudra :

Ne pas couper tous les liens

Quant on démissionne, on veut plus parler de ce boulot, et on s’en fou de ce qu’a dit un tel ou un tel, on passe ses soirées à lire et à faire des trucs complètement différents… Résultat : on ne partage plus grand chose avec ses collègues,  et on a plus envie d’aller déjeuner, de faire des pauses cafés, ou de discuter à la cantine…

Aussi, pour ceux qui cherchent du boulot ailleurs, ils réactivent leur réseau, ça donne des déjeuner à l’extérieur et des RDV pro après le bureau…Là aussi on a plus le temps de partager quoi que ce soit avec ses collègues.

Or, il faut essayer de garder au moins un déjeuner par semaine avec ses collègues, s’intéresser à eux, n’oubliez pas qu’ils font partie de votre réseau, vous pourriez avoir besoin d’eux plus tard.

Profitez-en pour parler d’autres chose que de travail avec eux, vous trouverez très probablement des choses intéressantes que vous n’aviez pas détecté avant.

Ne pas (trop) cracher sur sa boite et sur le management

Oui, on en a gros sur le cœur, sinon on aurait pas démissionné, mais ça veut pas dire que tout est dégueulasse dans notre boite. Il faut savoir prendre du recul, et ne pas tout partager sur son lieu de travail.

Faire des horaires normales

Ah…Les horaires… Le nerf de la guerre. Quand on démissionne, on est en plein changement, on a besoin de TEMPS. Et le temps, ça se prend. Soyez subtiles : ne partez pas tous les jours à 17h, partez plus tôt le vendredi ou prenez des pauses déjeuner un peu plus longues, mais n’abusez pas !

Et conseil : Arrivez tôt le matin au bureau! C’est le matin que ça passe, et que le gens observent …. 😉

C’est le moment de faire un bilan 

Le préavis de démission, c’est le moment I-D-E-A-L pour faire un bilan, alors à vos stylos (ou fichier Excel)

– Selma :  « Vous faites chier les consultants à faire des fichiers excel pour tout, sérieux! »

– Louise :  « Pardon, mais c’est le meilleur moyen de ne rien oublier et d’y voir plus clair « 

Et en vrai, faire un bilan servira à répondre aux questions des rfuturs recruteurs avec qui on va papoter bientôt, donc c’est juste super UTILE

Bien entendu, dans un bilan, on met le positif (qu’est ce que j’ai appris, nouvelles compétentes, nouveaux outils… Le moment le plus gratifiant que tu as vécu. ET Le négatif :(qu’est ce qui s’est mal passé ? Qu’est ce que tu aurais pu faire pour que ça s’arrange? Est-ce que tu aurais pu éviter que ça se passe mal? Et le pire moment que tu as vécu)

Une fois ce travail effectué, tu pourras dégager les règles à suivre pour la suite, ces choses à faire et à ne plus faire

Exemple des choses à ne PLUS JAMAIS refaire  : 

Accepter un dossier alors que tu sais pertinemment que tu ne pourras pas tenir les délais.

Ne pas oser demander à la même personne de t’expliquer pour la 4eme fois le même truc que tu n’as toujours pas compris

C’est surtout le moment de ENFIN réfléchir à ce qu’on veut faire VRAIMENT

Voilà! Le moment est venu de faire la liste de tes rêves, de laisser libre cous à ton imagination, ecris tout ce qui te passes par la tête sans filtres, et petit à petit ces idées vont pendre forme.

C’est le moment de faire un bilan 

Bon avec tout ça, ça devrait bien se passer !

Promis, ça passe super vite !

ATTENTION : CONSEIL : METS DE L’ARGENT DE COTE, parce que mon GARS…des mois de galères sont en perspective!

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *