Nos états d’âmes

Je sais pas ce que je veux

« Qu’est ce que je veux ? »

C’est LA question! Au même titre que « C’est quoi le bonheur? », on est dans le même sujet.

Combien de personnes dans ton entourage, peuvent dire réellement qu’il savent ce qu’ils veulent?  Pas grand monde…

Cette question, il vaut mieux NE PAS se la poser, et continuer son train-train quotidien tranquille pépère. Parce que le jour où tu commences à te poser cette foutue question tu te retrouves dans la merde absolue.

Cette question est trop grande, elle remets tout le reste en question.

Oui,si j’avais la réponse à cette question je serais pas là, à écrire cet article sur un blog où on a même pas acheté le nom de domaine*!! Mais bon, on va essayer:

Savoir ce qu’on veut en 3 étapes :

1. Se déculpabiliser :

C’est normal de pas savoir ce qu’on veut, parce que depuis qu’on est tout petit on nous empêche de se poser cette question correctement.

 

C’est comme-ci quand on est petit on a une vision à 360° et plus tu grandis, plus ton angle rétrécis … Parce que ceci cela …bla bla

Quand tu as 5 ans, on te dit : qu’est ce que tu veux faire quand tu seras grand? Astonote? Ok, tu fais quoi mnt ? Un BTS MUC ? J’ai pas compris…C’est quoi le rapport avec l’astronomie…Tout ça, tout ça…?

Ben ya pas de RAPPORT! et c’est ça le DRAME. Parce que, de tes 5 ans à tes 25 ans, on te rabâche (pendant 20 ans donc) que tu dois faire quelque chose de « réaliste » !

Hey mais Astronote, c’est un vrai métier, hein. ça existe, c’est réel! Pourquoi ne pas pousser ton gamin à faire ce métier. Et puis s’il ne devient pas astronaute pour X raisons, il pourrait peut-être AU MOINS devenir n’importe quoi d’autre autour de ce métier, je sais pas moi…travailler dans un musée d’astronomie, ou dans un observatoire, être Mr Météo, astrologue, prof des étoiles…Peu importe du moment que ça se rapproche de son rêve…Pourquoi l’avoir fait TELLEMENT dévier de son désir initial, pour faire un BTS MUC et finir à vendre des machines à café aux entreprises! Pourquoi ?????

Tout ça pour dire : il faut se déculpabiliser de se poser cette question, à n’importe quel age, cette question (et probablement) la non-réponse qui va avec sont très importante. Si tu veux un jour être heureux et en accord avec toi même.

2. En parler :

C’est super important d’en parler avec ses amis, sa famille, ses collègues, son voisin, son marchand de journaux, le voisin de table au bar, PARLEZ-EN tout autour de vous, vous verrez que :

1. Vous n’êtes pas seul à vous poser cette question, et ça fait du bien

2. Les gens vont vous donner des idées sur un métier, une activité, auquel vous n’auriez jamais pensé

3. Inconsciemment, vous avez mis en place un processus que vous ne pourrez pas revenir en arrière

En parler officiellement c’est dire haut et fort : JE SAIS PAS CE QUE JE VEUX, par conséquent, ce que je fais en ce moment dans ma vie C’EST PAS CE QUE JE VEUX. Par conséquent je suis dans la MERDE, mais je vais me bouger le cul pour changer ça.

3. Prendre des risques :

Ya pas à chier, pour arriver au stade de : » Dans ma vie, je fais ce que je veux, et je suis en accord avec moi-même » ….PFIOUUUUU, y a un sacré chemin pour y arriver.

Pour savoir et Faire ce qu’on veut, il faut sortir de sa zone de confort!

Perso, (Selma et Louise) on en est au tout début là. A la prise de conscience.

Bon, moi, j’ai déjà posé ma DEM, mais après , pour l’instant, j’ai RIEN, hein PAS DE PLAN, pas de bras, pas de chocolat, je navigue à vue et je n’y vois STRICTEMENT RIEN. C’est le flou artistique total. Mais ce que j’ai appris récemment c’est :

1- Tous les problèmes sont livrés avec les solutions, ne t’occupes pas des problèmes qui ne sont pas encore là. Fonces, tu verras bien où ça te mène

2- Si tu attends que tous les feux soient aux vert, tu ne seras jamais prêt! Mieux vaut se lancer

3- Tu ne sais pas ce qui t’attend, prépare un minimum ton coup (un petit plan de secours), et fonces! Ne réfléchis pas trop.

Attention – Warning- Achtung :

Quand tu appliquera le conseil numéro 2 : « En parler », tu vas tomber sur le rabat-joie. Cette personne, ou plutôt ces personnes qui vont vouloir te ramener à la « réalité »… Notre conseil : ne vas pas trop dans la confrontation avec eux. Saches qu’au fond d’eux ils rêvent d’avoir la même quête que toi. Mais n’osent pas le faire, parce qu’ils ne se sont pas délivrés du poids de la société, de la famille, des conventions… tout ça, tout ça. Donc, laisses-les dans leur délire. Et entoures-toi de gens comme toi, comme nous 🙂

 

*Depuis, on acheté le nom de domaine hein…Comme vous pouvez le constater.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *