Nos états d’âmes

L’enfer du lundi matin

Selma, le 22/01/2018

Le réveil a sonné à 7h30, mais je me suis rendormie, quelqu’un a fait un boucan en sortant de l’immeuble qui m’a réveillé. Il est 8h30.

Il est 8h30, je vais être officiellement en retard au bureau …Encore une fois!

Louise se réveille elle à l’heure habituelle, elle est à une demi heure du taf, donc elle s’en fiche. Moi je vais arriver vers 10h c’est certain

– Louise : « Wah… La tête que t’a… »

Oui, j’ai les yeux gonflés, j’ai pleuré les 3 quarts du weekend, ça a commencé vendredi soir en sortant du boulot, où je me suis pris la tête avec ma manager, ça a continué samedi soir où je me suis retrouvée toute seule dans l’appart, et dimanche soir, parce que c’était un sacré weekend bien pourri.

– Louise : « On peut pas continuer comme ça…  »

– Moi : « Nos boulots n’ont pas de sens, on permet juste à des grosse boites bien riches, de s’enrichir encore plus.« 

– Louise : « Je suis d’accord, moi ça me saoule de faire mon boulot, j’ai perdu tout l’intérêt que j’avais au projet sur lequel je bosse, alors j’ai la flemme de tout »

Louise pose deux tasses de café. On boit le café et on grille une clope (#petit déjeuner des champions)…

– Louise : « On fait quoi ? »

A mon sens, on a deux solutions :

1/ Changer de boulot pour faire un truc vraiment intéressant!

ou

2/ Garder son boulot et trouver des trucs intéressants, valorisants et utiles à faire en parallèle de son taf!

l'enfert du lundi matin4

Inconvénients de la Solution 1 : Changer de boutlot

  1. Trouver un truc intéressant…ET ça, c’est pas facile
  2. Quitter son taf, et accepter de gagner moins d’argent
  3. Trouver une solution pour vivre à Paris avec moins d’argent

Inconvénients de la Solution 2 : Trouver des trucs intéressants à faire en parallèle

  1. Accepter qu’on passe quand même le plus clair de notre temps à faire un boulot de merde
  2. Trouver un truc intéressant à faire
  3. Apprendre à faire ce nouveau truc intéressant à faire

– Louise : « ça veut dire apprendre un nouveau métier aussi, c’est comme changer de boulot en fait.. »

Ben, déjà,  on peut faire une formation avec le CPF ou DIF machin, on a cumulé des heures de formation, on peut les utiliser pour apprendre un métier qui nous plait vraiment…

– Louise : « Moi, j’aimerais faire mon boulot, mais pour une boite à laquelle je crois,  genre une ONG ou un truc comme ça »

Ben je pense que tu peux le faire, vu que tu es en CDD là maintenant. S’ils ne te renouvelle pas, tu pourras toucher le chômage et chercher tranquillement un truc à faire. Rentrer dans une ONG en mode stage ou en bénévolat, et au bout d’un an dans le milieu, tu auras certainement trouvé une opportunité d’être salariée de la boite que tu aimes…

– Louise : « C’est une idée… Et toi? »

Moi… Moi j’en sais rien, je suis lost in the sky, faut que je réfléchisse sérieusement. Je pourrais aussi me faire virer de ma boite, toucher le chômage, et chercher un truc intéressant à faire comme toi, mais j’ai ZERO idée.

– Louise : « Bon je dois y aller moi. Je suis en retard ».

Moi, je vais dire à ma manager que je ne suis  pas en forme, et  que j’arriverais vers 10h30 au boulot. Je vais m’installer à une terrasse de café, regarder les gens passer et réfléchir à ma situation.

terrasse de café un lundi matin, pluvieux à Paris
terrasse de café le le lundi matin paris 17

10h30, Je suis au café du coin, juste en face du métro, il pleut…Il pleut bien fort, un lundi du mois de janvier comme on les aime.

Je vais devoir renvoyer un sms à ma manager pour lui dire que je n’arriverai que vers 11h30. Ma pause déj va certainement sauté, ET je ne suis pas du tout avancée dans mon problème.

Ah si… J’ai avancé : Je dois changer de boulot!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *